Mon panier

Votre panier est vide.

Article(s) sur 'test RC15 fenix'

Flux RSS

Test de la lampe torche Fenix RC15 et Fenix E01 par Romain MILLET.

Par Romain MILLET 14 juillet 2014 12719 Vues Pas de commentaire

Ce weekend, j’ai enfin pu tester les lampes Fénix RC 15 et la Fénix E01 sur le terrain.

J’ai pu observer leurs caractéristiques, les points positifs et négatifs de chacune, en réalisant quelques photos de light painting uniquement avec ces deux lampes.

 

La Fénix E01 est une petite lampe d’appoint, je ne m’attarderai pas très longtemps sur celle-ci.

Ces points positifs sont sa légèreté et sa robustesse malgré le fait que ce soit une « petite lampe » justement. Ses 13 lumens lui permettent d’éclairer à une vingtaine de mètres tout de même. On peut noter également que cette lampe est étanche, ce qui peut ouvrir des possibilités photographiques.

Ces points négatifs : en light painting on aime bien avoir un interrupteur pour la facilité d’utilisation. Le fait de tourner l’arrière pour l’allumer n’est pas très pratique quand on veut écrire avec par exemple.

 

Passons à la bête, la RC15, avec ses 860 lumens. La puissance est remarquable, elle éclaire à plus de 280 m ! Idéale pour éclairer des paysages sans trop s’encombrer.

Points positifs : enfin une lampe avec un bouton indépendant pour gérer les modes de fonctionnement ! Vraiment pratique ! Quatre puissances prédéfinies peuvent être utilisées : 9 lumens, 130 lumens, 350 lumens, et enfin 860 lumens. Le mode stroboscope se déclenche en laissant appuyer sur le bouton de gestion des modes.

La lampe est plutôt légère et de confection robuste, on sent qu’on a une lampe de qualité dans la main. Cette lampe présente également l’avantage d’être étanche (jusqu’à 2 m), comme la E01, cela ajoute des possibilités de créations dans l’eau ou sous la pluie. La gouache de la lampe est vraiment impressionnante.

Points négatifs : J’étais habitué à avoir un focus sur mes lampes de ce type, ici la distance d’éclairage est gérer par des niveaux de puissance, c’est différents.

En conclusion je dirais que la RC15 fait partie des lampes à avoir dans son matériel quand on fait du light painting. Elle est pratique du fait de son bouton « menu », légère, peu encombrante, et permet des éclairages surpuissants. Le fait qu’elle soit étanche permet une utilisation sous la pluie, dans l’eau, et on peut la faire tomber dans la rivière, ce n’est pas grave…Un sacrés avantage.

Mon test n’aurait pas été complet sans avoir essayé la Fénix RC15 en milieu humide, voir sous l’eau….

Je suis donc allé à un point d’eau proche de chez moi, la Saône, afin de voir ce que cela donnait.

Résultat la lampe est parfaitement étanche, les modes peuvent être changés sous l’eau. La zone éclairée est parfaitement transparente, j’ai même vu les poissons grouiller autour de la lampe.

L’eau de la Saône étant très chargée, le faisceau s’étalait sur quelques mètres. Durant la photo, la zone éclairée peut être agrandie en balayant un plus grand rayon avec la lampe.

Un must pour les photos tout terrains !

retrouvez toutes les photographies sur ce lien de la page Facebook: 

Cliquez ici pour voir l'album au complet !

Merci à Fénix pour pouvoir essayer de nouveaux matériels de qualité.

www.lampe-torche-fenix.fr