Mon panier

Votre panier est vide.

Optez pour un tournage moins énergivore !

Imprimer
Par Axel 20 mars 2019 23 Vues Laisser un commentaire Aller aux commentaires

 

Même les plus grands réalisateurs de films pensent aux économies d’énergie ! Un tournage, ça coûte cher : les acteurs, les décors… mais aussi la consommation énergétique. D’où l’intérêt pour nos chers Christopher Nolan et autres Ridley Scott de se tourner vers des solutions viables pour que leurs tournages soient le moins énergivores possible.

 

L’éclairage lors d’un tournage, pourquoi est-ce si important ?

 

La lumière est l’actrice principale au cinéma : c’est elle qui va guider le spectateur en attirant son attention sur ce que le réalisateur veut. Ce dernier va en profiter pour s’amuser à jongler entre lumière dure et douce, et surtout à jouer sur la direction de l’éclairage pour retranscrire des émotions.

 

Si la lumière naturelle n’est pas suffisante, ou si la scène souhaitée se déroule de nuit, les réalisateurs auront recours à la lumière artificielle et mettront littéralement leurs acteurs sous les feux des projecteurs. Le problème, c’est que ces sources de lumière artificielles n’ont pas le même format qu’une lampe de poche, et qu’elles sont de surcroît assez énergivores.

 

Tout comme la consommation énergétique d’un particulier, celle d’un tournage devra être contrôlée et diminuée au maximum, pour réduire les frais et ne pas consommer n’importe comment. Et c’est là que les lampes LED entrent en jeu.





Vers un tournage plus économe

 

On le redit, le LED a changé la consommation énergétique des particuliers, des professionnels… et des réalisateurs également ! En effet, l’arrivée des flashes studio, de l’éclairage continu et autres flashes cobra le tout avec des ampoules LED permet de drastiquement diminuer la consommation électrique de ces appareils. L’ensemble de l’installation, des flashes aux groupes électrogènes en passant par les projecteurs sera moins énergivore et vous empêchera de vous ruiner lors de votre tournage.

 

Evidemment, les projecteurs utilisés dans les tournages hollywoodiens sont des monstres de consommation énergétique, et tous les moyens sont alors bons pour grappiller des économies là où on peut. Ridley Scott a d’ailleurs choisi les lampes Fenix TK45 dans son film Prometheus en 2012, qui allient économies d’énergie et design futuriste apparaissant comme idéal pour la saga de science-fiction qu’est Alien.

 

Par ailleurs chez Fenix vous pourrez trouver des lampes RC40 d’une portée d’1 Km. Vous pourrez ainsi avoir une lumière d’appoint puissante sur vos tournages.

 

Le LED poursuit sa conquête du cinéma, puisque les bobines de film pourraient bientôt être remplacées… par un écran LED géant ! C’est en tout cas le projet de Samsung qui propose son écran Onyx pour amener de nouveaux usages dans nos salles de cinéma. Pour en savoir plus, cliquez ici



Les économies passent aussi par vos contrats

 

Un modèle de lampe adapté est un bon moyen de réduire sa consommation énergétique, mais tout le travail de post-production et en studio devraient également se pencher leurs contrats d’électricité ! Tout comme les réalisateurs en herbes d’ailleurs, qui, depuis leur studio aménagé chez eux, vont faire grimper leur facture et leur consommation d’électricité.

En effet, en ayant en tête un tournage énergivore à venir, vous avez toujours la possibilité de revoir votre contrat d’énergie : rien ne vous empêche d’envisager un changement de fournisseur, afin de souscrire une offre mieux adaptée au pic de consommation que vous allez connaître. Afin de préparer au mieux ce fameux tournage, rendez-vous sur un comparateur d’offres d’électricité en cliquant ici. Vous y trouverez également des aides et fiches techniques pour les différents contrats.

 

Un tournage moins énergivore passe aussi par un suivi de sa consommation et de son abonnement d’énergie !


 

Postés dans: PhotographiesFilmographies

Partager et Aimer