Mon panier

Votre panier est vide.

Explorations

Flux RSS

L’exploration urbaine des centrales électriques abandonnées

Par Axel 7 août 2018 236 Vues Pas de commentaire

 

L’exploration urbaine, plus communément appelé l’urbex, connaît un boom depuis plusieurs années. Cette tendance consiste à visiter un lieu abandonné, comme des anciennes usines,des hôpitaux désaffectés ou des maisons, et à prendre en photo ces endroits hors du commun. Beaucoup de spots d’urbex sont très connus et très populaires, mais les plus intéressants à explorer sont bien sûr les lieux plus insolites. En faisant de l’exploration urbaine, on fait du tourisme temporel : on explore des lieux figés dans le temps qui ont été le témoin d’une partie de l'histoire d’un pays ou d’une ville.

 

Avant de se mettre à l’urbex, il faut respecter quelques mesures de sécurité, les lieux abandonnés étant souvent vétustes et les dangers de chutes, d’inondations ou d’explosions bien réels. Ne partez donc jamais seul, munissez vous toujours de votre téléphone, prenez un kit de premier secours mais aussi une lampe de poche puissante qui pourra vous éclairer efficacement. Quelques règles d’éthique sont également à respecter, afin que les lieux restent le plus intact possible. Evitez donc de forcer pour entrer, refermer bien derrière vous et laissez l’endroit tel que vous l’avez trouvé. Enfin, gardez le plus secret possible les lieux que vous visitez afin d’éviter que des casseurs se rendent sur les lieux et ne le détruisent.Des lieux d’urbex existent partout dans le monde, vous pouvez donc profiter de vos voyages pour en découvrir de nouveaux.

 

Parmi les lieux à explorer les plus impressionnants, vous pouvez retrouver les centrales abandonnées. En effet, avec la recrudescence des électricités vertes et le soucis qu’ont les clients à faire attention à leur consommation mais aussi avec l’obsolescence des installations, les centrales ferment au fur et à mesure. Afin de répondre à cette nouvelle demande, des fournisseurs comme Direct Energie proposent des tarifs avantageux pour profiter de ce type d’électricité comme vous pouvez le voir sur ce lien. Si vous avez d’autres questions sur le sujet, vous pouvez vous rendre sur le site Agence-electricite-france.fr. Vous pourrez ainsi tenter de comprendre comment mieux consommer et réduire vos factures d’électricité et de gaz. Cette recrudescence de nouveaux spots fait le bonheur des amateurs d’urbex. Bien sûr il ne sera pas possible de faire l’exploration d’une centrale nucléaire, du moins sans un équipement adapté, ce lieux étant très dangereux pour votre santé.

 

Ainsi à Charleroi, il est par exemple possible de visiter une tour de refroidissement, qui faisait partie d’une ancienne centrale thermique. Cet endroit est souvent considéré comme un des lieux les plus beaux à explorer, grâce à son immense nef qui possède une ouverture sur le ciel. Dans cette tour, construite en 1921 et fermée en 2007, vous pourrez retrouver un décors digne des plus grands films. Comme pour tout spot d’urbex qui se respecte, il est parfaitement interdit d’y aller, il faut donc l’explorer avec beaucoup de prudence. De plus, il y a les risques que les sols ou les plafonds s’effondrent, les installations étant souvent vétustes, il faut donc faire très attention et bien respecter les règles de prudences.

Postés dans: Explorations

Test Fenix HP15 Ultimate édition

Par Axel 2 mars 2015 9345 Vues Pas de commentaire

Comme promis une vidéo dédiée à l'utilisation de la Fenix Ultimate HP15

Et la vidéo (version courte) du raid en Norvège.

Eric Tchijakoff - RAID en Norvège avec la Fenix HP15 Ultimate édition

Par Axel 25 février 2015 6592 Vues Pas de commentaire

Bonjour à vous,

De retour de Norvège depuis quelques jours je vous recontacte afin de vous faire part de mes impressions concernant les lampes Fenix HP15 Ultimate édition que nous avons énormément utilisées tout au long de ce séjour.
Ce raid a été un peu décevant à cause de conditions météos assez défavorables, le manque de neige et le vent (cause en partie du manque de neige). D'autre part, l'organisation n'a pas toujours été à la hauteur et nous n'avons pas peu rencontrer les fameux bœufs musqués. Il n'en reste pas moins que ce fut un raid très éprouvant (je me fais vieux) dans une nature extraordinaire.
Nous avons utilisé les frontales à la fois lors des installations de campement, à l'intérieur de notre tente et des cabanes que nous avons occupées ainsi que pour diriger les traîneaux en nocturne. L'utilisation des lampes sur 6 jours a donc été assez intensive et sur de longues périodes.

Concernant le retour d'utilisation des HP15 Ultimate édition:

Globalement, les lampes se sont avérées à la hauteur de nos attentes, à la fois très efficaces, pratiques et simples.

Autonomie:
Très satisfaisante malgré les conditions de froid (-15°C) j'ai du changer les piles une seule fois durant le séjour. Hors conduite de traîneaux où nous avons utilisé le mode 500 lumens (et exceptionnellement le boost à 900 lors d'une tempête), nous avons principalement utilisé les positions 1 ou 2 de la lampe à l'intérieur ou pour s'occuper des chiens.

Efficacité:
Le champ d'éclairage est bien adapté pour la pratique du traîneau avec une portée largement suffisante en mode 500 lumens. L'éclairage en intérieur est peut-être un peu trop "concentrique" mais il reste néanmoins très satisfaisant.

Solidité:
Les optiques et l'ensemble est apparu assez robuste dû à la simplicité de fabrication. Seul problème notable, les attaches plastiques du bandeau en tissu (tour de tête). Les miennes se détachaient régulièrement à l'arrière. Par ailleurs ces attaches plastiques fixes avaient tendance à se prendre dans les cheveux longs (pas les miens !). Le casier destiné aux piles est bien étanche.

Praticité:
La simplicité et accessibilité des commandes est un point très positif. Le système de pinces pour maintenir le fil d'alimentation sur le bandeau est en revanche moyennement pratique.
Le fait de ne pas avoir un système de batterie "déportée" sur ce modèle en est le principal défaut et la limite dans son utilisation intensive. Plus que l'autonomie qui serait encore meilleure dans une poche de veste, le problème est le poids que représentent les piles sur la tête sur une longue durée.
Selon le musher/guide de l'expédition, c'est même un défaut qui deviendrait rédhibitoire lors de courses de traîneau à chiens. Pour cela un modèle avec batterie déportée serait l'idéal.


Au final, nous avons été bluffés par la qualité d'éclairage de ces frontales Fenix et nous le recommanderons sans hésiter.

J'ai joint quelques clichés à ce message et je vous ferais parvenir un petit bout de vidéo en situation dès que possible.

Bien cordialement,

David Godin & Eric Tchijakoff
David GodinEric Tchijakoff


Photographies de la Fenix HP15 ultimate édition:
Position 1
Position 2:
Position 3:
Position 4:
Position 5:
Position Boost:

 

Retrouvez Eric Tchijakoff sur le site ://leutchi.blogspot.fr/

Postés dans: ExplorationsTests produits

AUTISHIA CANYON & la Fenix HL30

Par Axel 3 avril 2014 8805 Vues Pas de commentaire

Exploration de AUTISHIA CANYON avec la lampe frontale HL30 Fenix


 

Faites attention tout de même pour les sortie spéléo ou cannyonning car la frontale HL30 n'est pas submersible. Et oui, celle ci est protégé contre les jets d'eau de toutes directions grace à sa validation IPX-6 mais pas d'immersion.


Pour les sortie Spéléo ou cannoyonning, je vous invite tout de même à vous dirigez vers la frontale HL21 validé en IPX-8 (submersible jusqu'à 2 mètres) est dans la même catégorie et moins cher aussi, voici le lien: //www.lampe-torche-fenix.fr/lampe-fenix-hl21.html.


Revenons sur la Fenix HL30 qui a un plus des autres Fenix HL, c'est ça led rouge Cree XP-G R5 inexistante sur les autres modèles de la gamme HL et ça c'est un point positif et utile.


6 modes d'éclarages tout aussi utiles les uns que les autres avec un poids honorable de 86.6 grammes.


Bon pour faire simple, cette HL30 de Fenix est le tout en un de la gamme HL avec un jolie design pour finir.

 

Venez découvrir le produit, cliquez ici: //www.lampe-torche-fenix.fr/fenix-hl30.html

Spéléo avec la Fenix HP15

Par Axel 3 avril 2014 10416 Vues Pas de commentaire

La HP15 en action lors d'une sortie Spéléo

 

Voici en image la mise en pratique de deux fans des lampes Fenix:


 

La frontale Fenix HP15 est une lampe très puissante avec une luminosité maximale de 500 lumens et une portée jusqu'à 172 mètres.


Attention la Fenix HP15 se noie, car la HP15 est seulement protégé contre les jets d'eau de toutes directions grace à sa validation IPX-6 mais pas d'immersion.

 

Avec l'extension pour le cordon incluse avec le lampe, il est possible de déplacer le support de batteries de la tête au sac à dos pour un confort certains lors des sorties de ce type ou même pour vos footing.

 

Avec ces quatres piles AA vous aurez environ 4H d'autonomie à 275 lumens selon les piles utilisés mais nous vous conseillons les Ni-MH et non pas les alkaline car vous perdrez en durée (approximativement 10 à 20% selon la marque).

 

Les cinq modes de sortie différents fournissent divers rendements lumineux à choisir selon vos sorties et même un mode à 4 lumens pour 200 heures d'autonomie, inutile ?! non du tout, idéal par exemple le soir avant le couché pour lire un livre sans déranger ou bien la mise en place de son duvet dans la tente.

 

Utile, la HP15 dispose aussi d'un mode SOS, d'un diffuseur détachable et peut pivoter à un angle de 60 degrés.

 

retrouvez ce produit en cliquant ici: //www.lampe-torche-fenix.fr/fenix-hp15.html